EquipManut : un outil en ligne au service des commerces de proximité

La direction de la prévention des risques professionnels de la Cramif accompagne les entreprises d’Ile-de-France dans la lutte contre les TMS (Troubles Musculo-Squelettiques). Dans le cadre du Comité Technique Régional N°5,  l’outil EquipManut a été pensé pour améliorer les conditions de travail des salariés exerçant dans les commerces de proximité. Sylvain Halluin, ingénieur conseil à la Cramif, nous présente ce projet. Interview.

10m_separateur

 10 minutes : Quelle est la genèse de ce projet ?

Sylvain Halluin : La nécessité d’accompagner les professionnels est partie d’un constat : peu d’établissements disposent d’équipements de manutention adaptés pour déplacer les marchandises. Un questionnaire papier dressant un état des lieux de l’environnement et des contraintes du salarié a ainsi été élaboré par la Cramif pour permettre des préconisations d’équipement. Rapidement, le besoin d’un outil digitalisé s’est imposé pour plus de praticité.

 10 minutes : Quel objectif visez-vous avec cet outil ?

Sylvain Halluin : Le but est d’identifier les contraintes de l’activité via une analyse et d’inciter les professionnels à s’équiper en solutions de manutention adaptées à leur situation spécifique et à leurs besoins. Améliorer les conditions de travail et réduire le risque de TMS demeurent la préoccupation première du service Prévention. La Cramif propose de plus une aide financière aux professionnels sensibles à cette problématique.

 10 minutes : Comment s’est structuré ce nouvel outil ?

Sylvain Halluin: Une trentaine de questions permettent d’analyser l’activité de travail. A l’issue de ce processus, l’employeur dispose d’un cahier des charges adapté à destination des fournisseurs d’équipement de manutention. Ce cahier des charges se divise en trois parties :

  • La démarche Prévention
  • L’analyse de l’activité sur la base du questionnaire
  • Une liste d’équipements de manutention préconisés

 10 minutes : Pour la suite, quelles perspectives s’ouvrent avec ce projet ?                      

Sylvain Halluin : Après une première phase d’expérimentation, il conviendra ensuite de le déployer auprès des organisations professionnelles, des fournisseurs de matériels de manutention, des Services Interentreprises de Santé au Travail (SIST). Des flyers, des courriers et des emailings vont également être adressés aux professionnels. De plus, les contrôleurs de sécurité participeront à sa promotion.

 10 minutes : L’outil a été sélectionné pour le CodingDojo de la CNAMTS…

Sylvain Halluin : En effet ! C’est bien sûr une grande satisfaction pour la Prévention de disposer d’un outil qui suscite l’intérêt du réseau. Participer au CodingDojo va en outre nous permettre de collecter de nombreuses pistes d’amélioration tant en termes de fonctionnalité que d’ergonomie ou de visuel. Nous pourrons ainsi optimiser cet outil dans un temps très court.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s