L’Ecole de Service Social : agir pour nos publics fragiles

L’assistant(e) de Service social contribue à aider les personnes, les familles ou les groupes connaissant des difficultés sociales, à restaurer leur autonomie et à faciliter leur insertion. L’Ecole de Service Social de la Cramif propose des formations à destination des étudiants et des travailleurs sociaux qui souhaitent accompagner nos publics fragiles. Rencontre avec Patricia Santerre, Directrice par intérim, qui nous éclaire sur la richesse de ces métiers du secteur social et médico-social.

10m_goutte_titreLe métier d’assistant(e) de Service social : une démarche éthique et déontologique

L’assistant(e) de Service social (ASS) est aujourd’hui  chargé(e) d’une mission globale d’aide aux personnes en difficulté : il œuvre à améliorer concrètement leur situation sociale, économique et psychologique : écoute, soutien et conseil des assurés les plus fragiles dans une démarche personnalisée sont l’essence même de son métier. Son exercice nécessite d’être sensibilisé aux problématiques humaines et sociales et d’avoir les aptitudes nécessaires pour affronter des situations complexes et parfois difficiles.

10m_goutte_titreL’Ecole de Service Social (ESS) : un tremplin pour les futur(e)s assistant(e)s de Service social

Grâce à son Ecole de Service Social (ESS), la Cramif participe pleinement à former les futurs professionnels de Service social. Chaque année, près de 2000[1] professionnels en devenir ou en professionnalisation se croisent au gré de différentes formations qui s’offrent à eux : étudiants, travailleurs sociaux, cadres dirigeants, … les profils de l’école sont très variés.

L’ESS propose plusieurs cursus : une formation initiale basée sur le principe de l’alternance permettant d’obtenir le Diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social (DEASS), et une offre de formation continue s’adressant aux professionnels des secteurs sociaux et médico-sociaux (travailleurs sociaux, manageurs, agents des services administratifs, d’accueils et de secrétariats). Patricia Santerre, Directrice par intérim de l’ESS met en avant le fait que les formations initiales et continues sont proposées afin « de former les futurs assistant(e)s de Service social puis de les accompagner au mieux dans l’évolution du métier. Aujourd’hui, l’ESS forme au diplôme d’Etat des assistant(e)s de Service social qui peuvent être recrutés par l’Assurance Maladie ou bien par des partenaires. »

L’ESS souhaite étendre son offre de formation et la diversifier à destination des professionnels du secteur social via, notamment, la création de nouveaux partenariats.

10m_goutte_titreLes orientations stratégiques de l’ESS

L’ESS témoigne d’une volonté de travailler en partenariat avec le secteur associatif. L’objectif est de faire connaître l’expertise de l’Ecole en accompagnement social au-delà de l’accompagnement de l’Assurance Maladie.

L’Ecole souhaiterait également diversifier ses formations diplômantes en proposant le Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social (DEAES) en formation Initiale. Ce diplôme répond à un fort potentiel d’emplois qualifiés dans le secteur des services à la personne (des personnes handicapées, des personnes âgées et des jeunes en difficulté). Il serait l’occasion de développer un partenariat avec des établissements de soins notamment avec les UGECAM pour l’option structure de ce DE. Patricia Santerre souligne qu’ « En ce 70ème anniversaire de l’ESS, l’intérêt serait de consolider les fondamentaux de la création de l’Ecole : professionnaliser des acteurs qui participent à la mission de l’Assurance Maladie. »

Soucieuse de l’avenir et de son inscription dans la communication digitale, l’ESS s’inscrit dans une logique 2.0 grâce à la création d’une gamme d’outils numériques : un « Moodle ». L’objectif ? Innover dans la pédagogie, être en adéquation avec les besoins des utilisateurs et faciliter tout en diversifiant l’accès à la formation.

[1] 1.965 formés par l’ESS en 2016  dont :

  • 273 stagiaires formés par l’ESS en intra chez nos clients
  • 159 étudiants en formation préparatoire ou diplômante
    • 121 étudiants DEASS
    • 29 stagiaires CAFERUIS
    • 9 stagiaires PREPA
Patricia Santerre, Directrice par intérim de l’ESS

2 commentaires sur « L’Ecole de Service Social : agir pour nos publics fragiles »

    1. Bonjour,

      Les principes de la validation des acquis de l’expérience (VAE) pour les diplômes et certificats en
      travail social délivrés par l’État sont définis par des textes réglementaires spécifiques à ce diplôme.
      Les conditions d’accès à la VAE CAFERUIS:
      – Justifier d’au moins 3 années d’expérience équivalent temps plein.
      – Les périodes de formation et les stages ne sont pas pris en compte, seules les activités exercées
      au cours des 10 dernières années sont prises en compte.
      Pour plus d’informations, nous vous invitons à vous rendre à l’adresse suivante: https://www.cramif.fr/pdf/ecole-service-social/caferuis-2017-2019-ecole-service-social-cramif.pdf

      Bonne journée à vous.
      L’équipe du 10 Minutes.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s