Portrait de Frédéric Hermeline

Frédéric Hermeline, responsable du département technique informatique à la Direction des systèmes d’information, a participé au  groupe de travail sur la transformation digitale de notre organisme, un des 15 chantiers portant sur la Stratégie Cramif à 3 ans. Retour sur sa participation active à ces travaux.

10m_separateur

10m_goutte_titreUn mode de travail collaboratif et ouvert

Frédéric Hermeline a pour ambition de faire de la Cramif un organisme plus ouvert sur l’extérieur, connu et reconnu par le biais de sa modernité et de sa capacité à évoluer. Après un parcours universitaire dédié à l’informatique, Frédéric Hermeline s’est dirigé vers le social en intégrant un centre informatique à la CNAMTS, avant d’obtenir un poste de responsable d’équipe système à la Cramif en 2001.

Son expertise des nouvelles technologies l’a conduit à participer au groupe de travail sur de la transformation digitale de la Cramif, un des enjeux majeur de la Stratégie Cramif à 3 ans.

Ce groupe de travail était également composé de représentants de l’Invalidité, d’Escavie et de la formation professionnelle.

Trois réunions sous forme d’ateliers ont été mises en place pour explorer les enjeux digitaux et partager une vision commune de la transformation digitale de notre organisme.

Ce mode de travail collaboratif s’est révélé être très instructif, rythmé par des échanges mobilisant l’expertise et les retours d’expériences des acteurs engagés, grâce aux travaux d’intersession permettant de capitaliser sur les apports de chaque réunion.

« La parole était libre et nous étions largement orientés pour poursuivre nos réflexions de séance en séance. Cette méthodologie de travail se rapprochait d’une gestion de projet habituelle avec comme plus-value : une équipe tournée vers le digital et l’utilisation d’outils modernes comme le coggle (mind maps) » se souvient-il.

10m_goutte_titre« Un esprit Start-up ouvert sur l’extérieur»

Pour la transformation digitale, Fréderic Hermeline mise sur l’innovation et la modernisation en insufflant un esprit start-up via la création d’espaces de Coworking[1], de Labs [2], ou encore le développement des formations à distance (e-learning) à l’image de l’outil Moodle de l’École de Service Social. Selon lui, il est important de favoriser le travail collaboratif et faciliter la participation des agents à des groupes de travail. Cela contribue à l’épanouissement de chacun dans son travail et facilite le quotidien de tous.

En ce sens, sa vision à long terme de la transformation à la Cramif passe principalement par des partenariats avec des entreprises innovantes et le développement de nouveaux modes de travail à la fois en termes de modèle (télétravail, coworking…) et de technologies.

10m_goutte_titre« Le changement n’est pas une révolution »

«Ce changement implique une démarche d’accompagnement, un travail sur l’acceptation de nouveaux usages et pratiques. Cette dimension humaine est cruciale pour réussir la transition numérique » préconise-t-il. Face à une accélération du numérique dans tous les domaines, la Cramif doit s’inscrire dès aujourd’hui dans cette dynamique.

[1] Cotravail, espace de travail partagé.

[2] Lieu d’échange et d’innovation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s